IMG_5545

recette tirée du blog crime et condiment

je tenais déjà à remercier tunisiana sans qui cette recette n'aurait pas été possible car c'est elle qui m'a envoyé de tunisie le fameux zgougou (pignon de pin d'alep)

INGREDIENTS

500 g de Zgougou moulu, 2 litres d'eau, 400 g de farine , 300 g de sucre, fruits secs moulus et entiers pour la décoration.


USTENSILES ETC.

- 1 marmite pour la cuisson de la assida, de préférence à bords hauts indépendamment de la quantité de liquide afin de pouvoir remuer et écraser les éventuels grumeaux sur ces bords. Vous pouvez utiliser par exemple celle où vous cuisez vos pâtes ou encore le bas du couscousier.


- 1 autre marmite pour pouvoir filtrer.


- 1 tamis fin ou encore un chinois, il faut quelque chose pour filtrer très finement


- 1 "madlek", sinon une cuillère en bois la plus large possible (elle doit ressembler à la spatule ou à la maryse et aller sur le feu)


- 1 mixer à bol (celui où vous mixer les soupes ou les smoothies) et son pied plongeant.


- 1 chaise sur laquelle reposer alternativement vos jambes pendant la cuisson de la crème (elles vous en sauront gré) puis s'asseoir, poser la marmite par terre et touiller ("tedlek") avec votre grosse cuillère.


- 1 bon verre mesureur pour préparer les ingrédients solides et liquides.


- Des mains propres pour touiller, mélanger, écraser la pâte, nonnnnnnn pas sur le feu...

PREPARATION ET CUISSON


- Les bols/coupes transparents doivent être déjà prêts, lavés, essuyés au préalable avant la préparation et la cuisson de la assida. Les ingrédients déjà pesés et à portée de main.


1- Mélanger 500g de pâte Zgougou dans 1.5 litres d'eau et bien remuer (vous pouvez utiliser le mixer). Je dirais personnellement, vous devriez VRAIMENT utiliser le mixer, peu importe sa taille. Dans mon tout petit petit mixer riquiqui, j'ai mélangé en 3 fois le tiers de la pâte avec 0.5 litre d'eau, c'était parfait. Rincer le bol du mixer pour la suite.

2- Filtrer 4 à 5 fois le mélange avec un tamis fin. Vous poserez donc le tamis sur la marmite 1, et filtrer le liquide mixé qui s'écoulera lentement dans la marmite 1. La première fois, vous aller devoir longuement touiller à la main jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide dans le tamis. Ecraser ensuite petit à petit la "purée" qui reste pour en extraire le maximum de liquide, par petites poignées. Quand vous aurez écrasé cette pâte au maximum, vous pouvez la jeter. Rincer le tamis, le poser sur la marmite 2 , recueillir le jus obtenu dans la marmite 1 et le filtrer encore une fois en touillant. Il y aura de moins en moins de "purée" en haut au fur et à mesure. Répéter l'opération 3 ou 4 fois. Réserver le jus filtré dans la marmite qui servira pour la cuisson.

3- Mélanger 400 g de farine dans 0.5 litre d'eau puis mélanger le tout de façon homogène. J'ai mixé le mélange farine/eau dans le bol du mixer, j'ai obtenu une pâte liquide que j'ai versée dans le jus filtré réservé dans la marmite. Un petit coup de mixer plongeant pour que tout soit homogène.

4- Ajouter le sucre.

5- Faire cuire le liquide à feu doux en remuant lentement sans arrêt pendant 30 mn environ. C'est là que les puristes doivent crier "haro sur elle, comment ça ramener à une demi-heure ce qui peut aller jusqu'à une heure et plus?". Ce à quoi je répondrai que la quantité n'est sans doute pas la même (une livre), que ce sont les proportions indiquées sur la boîte, je n'ai rien inventé, et que- verdict d'une dizaine de "goûteurs" plus tard- la texture est parfaite, NA! Le feu doit être impérativement doux afin de maîtriser la cuisson. Mélanger par des gestes circulaires d'abord. Au bout de quelques minutes, le liquide chauffé, en mélangeant, racler le fond et les bords, remonter la cuillère et vérifier s'il n'y a pas de grumeau. Aux premiers grumeaux, retirer du feu et utiliser le pied plongeant du mixer pour obtenir un mélange homogène, par impulsion, pendant 2 minutes environ . Poser la marmite par terre, s'asseoir, et avec les 2 mains, mélanger et écraser le mélange sur les bords hauts. Je n'ai eu besoin de faire ceci qu'une seule fois, et pas un grumeau n'y a survécu...

6- Dès que la crème s'épaissit et devient homogène et onctueuse, retirer du feu. Facile à dire hein? Bon, la cuisson a effectivement duré 30 mn et pour m'assurer de la bonne cuisson, je me suis fiée à quelques indices. On ressent plus de résistance quand on mélange la crème. La crème "nappe" la cuillère, donc quand vous tracez un sillon dans la face de la cuillère, il reste en place, la crème ne coule pas pour recouvrir la trace du doigt. Quand vous levez la cuillère en laissant couler la crème, celle-ci coule en traçant des "motifs" sur la surface.

7- Verser dans les bols préparés au préalable en laissant de la place pour la crème pâtissière. Laisser refroidir. Recouvrir d'un tissu léger et laisser refroidir à température ambiante jusqu'au lendemain matin si vous la faites la veille au soir. Ne pas mettre au frigo avant de préparer le reste de la recette.

IMG_5544

maintenant on prépare la crème patissière aromatisé au géranium

- 1 litre de lait froid j'ai utilisé du lait demi-écrémé

- sucre (à doser selon votre goût) j'en ai utilisé 200 g pour 1 litre de lait

-jaunes d'oeufs (2 à 4) => c'est facultatif : c'est seulement pour donner de la couleur à la crème j'ai utilisé 4 jaunes d'oeufs pour 1 litre de lait

-4 cuil à soupe de maizena elles ne seront ni rases ni trop bombées

- aterchiya (= eau de géranium) ou eau de fleur d'oranger voire même 1 sachet de sucre vanille. J'ai utilisé 4 cs d'eau de géranium pour 1 litre de lait, la moitié dans le mélange à froid (étape 2), la seconde moitié lorsque la crème bouillonne, ajoutée, vite mélangée avant de retirer la crème du feu.

1- Dans une casserole (de préférence aluminium pour que le fond ne brûle pas), versez le lait froid et la maizena. Bien remuer pour qu'il n'y ait plus de grumeaux. J'ai tout mixé avant de verser dans la casserole

2- Ajoutez le sucre, le ou les jaunes d'oeuf et l'eau de géranium. J'ai remixé ce deuxième mélange, ajouté au premier, le tout filtré au-dessus de la casserole pour éviter les "filaments" des oeufs(enfin les trucs bizarres dont je ne connais pas le nom, hi hi).

3- Mélangez bien puis portez sur feu doux en remuant constamment jusqu'à ce que la crème épaississe (comptez 20-25 mn). Ne pas paniquer, votre ami le pied-mixer plongeant est là en cas de foetus de "grumeaux"...

4- Portez à ébullition. Laisser refroidir juste quelques minutes avant de la verser sur la couche de "zgougou", vous pouvez la couvrir de papier aluminium pour éviter la formation d'une "croûte".

5- Préparez vos bols ou jolis verres. Versez la crème encore chaude et parsemez le dessus de pistaches ou amandes concassés ou de pignons... Pour la assida, laisser la crème refroidir à température ambiante avant de décorer. Si la crème au pignon a été préparée la veille, la crème au géranium sera préparée le matin avant la dernière étape.


IMG_5546